+33 1 39 12 41 57 fadia@orange.fr

Pendant ces trente dernières années nous avons mené de pair :

  • d’incessants travaux de recherche par hybridation sur différents végétaux, capables de répondre aux exigences de l’environnement, de la durabilité et de la performance. Ceci nous permet de sélectionner d’importantes collections de nouvelles semences en sorgho (spécialement destinées à l’industrie), en tournesol, maïs, soja etc…
  • La sélection de partenaires industriels avec qui nous avons travaillé des concepts de petites usines modulaires, rentables, spécialement adaptées aux pays en développement dans les domaines de la papeterie, huilerie, maïserie, méthanisation, énergie, construction, éthanol, etc.

 

 

Nous avons un statut du type fondation, (création 1984), dont le Président fondateur était Michel CEPEDE (ancien Président de la FAO) auquel Pierre CADET a succédé.

Un autre fondateur était Jacques Baratier créateur de l’ONG Agri Sud international, 42 programmes de développement dans 18 pays. Nos équipes d’experts couvrent essentiellement des compétences dans l’agronomie (en particulier en matière de semence), l’élevage et l’agro-industrie.

Ceci nous conduit à intervenir surtout en Afrique, mais également en Amérique du sud et un peu en Asie. Nous nous différencions des ONG classiques ou d’une société commerciale car la FADIA est une fédération d’experts qui ont trois missions, celles d’architecte-concepteur, de maitre d’œuvre et de suivi sur des projets toujours sur mesure.

Le concept PADI expliqué ci-dessous s’applique en ce moment au BURUNDI et au CAMEROUN.